Description des projets financés

Description des projets financés par le PSGN (2016-2018)

Dans le cadre de son programme de subventions et de contributions, le Plan de surveillance générale du Nunavut (PSGN) soutient des activités de surveillance dans les domaines suivants : surveillance écosystémique, surveillance socioéconomique et surveillance de l’utilisation des terres et des eaux. Ces trois catégories de surveillance servent à comprendre les effets potentiels sur les composantes valorisées.

La surveillance écosystémique englobe la collecte et l’analyse de renseignements sur l’état et la santé à long terme des écosystèmes, y compris les écosystèmes marins et d’eau douce et ceux qui abritent la faune aviaire, les mammifères terrestres et les mammifères marins. Ces systèmes, ou leurs composantes, sont surveillés afin d’améliorer la compréhension des répercussions des changements sur les composantes valorisées comme les poissons, les caribous, les mammifères aquatiques, la faune aviaire, les environnements d’eau douce utilisés pour la pêche et les activités récréatives et l’état des glaces, entre autres.

La surveillance socioéconomique vise à examiner les changements survenant dans les collectivités qui sont liés à des composantes valorisées sociales et économiques, notamment la santé et le bien-être, la sécurité alimentaire, l’éducation, le logement, le taux de criminalité, la condition des femmes et des minorités, l’Inuit Qaujimajatuqangit (savoir traditionnel des Inuits) et la conservation des langues autochtones (inuites). Des données quantitatives et qualitatives sont recueillies afin de mieux comprendre les effets socioéconomiques du développement, notamment de l’exploration et de l’exploitation minière, et les répercussions d’autres facteurs comme l’accès à des services de garde d’enfants abordables et à Internet haute vitesse.

La surveillance de l’utilisation des terres et des eaux tente de cibler les effets d’importants développements industriels (camps miniers et campements d’exploration) et de l’utilisation traditionnelle et industrielle des terres et des eaux (transport, construction, récolte et activités communautaires) en examinant les changements et les variations dans l’environnement physique, y compris les niveaux d’eau, la profondeur des glaces marines, l’étendue des glaces marines estivales, la température, les conditions d’enneigement et la pollution accrue sur les terres et dans les eaux. Les composantes valorisées dans l’environnement physique comprennent les sites patrimoniaux et archéologiques, les sites paléontologiques, les parcs et les aires protégées et les sites qui peuvent être utilisés à d’autres fins.

Pour chaque appel de propositions, le PSGN peut choisir différentes priorités de surveillance à la discrétion du comité directeur.

Les priorités en matière de 2016-18 surveillance sont les suivantes :

Priorités primaires :
Caribous
Changement climatique
Pollution sonore du milieu marin
Transport maritime
Bathymétrie
Éducation
Logement
Infrastructures (infrastructures de transport, infrastructures municipales/production d’énergie)
Santé et bien-être

Priorités secondaires :
Ours blanc
Utilisation des terres et des eaux à l’heure actuelle
Activités traditionnelles et domaines réservés aux usages traditionnels
Récolte
Développement des affaires
Tourisme
Activités économiques
Poissons
Eau
Mammifères marins

Surveillance écosystémique

Caribous

EC38 : Abondance et répartition du caribou de Peary et du bœuf musqué dans l’archipel Arctique

Thèmes : caribou, bœuf musqué

Responsable du projet : gouvernement du Nunavut

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Un relevé aérien sera effectué pour mettre à jour les données sur l’abondance et la répartition des caribous de Peary et des bœufs musqués dans l’archipel Arctique canadien. Dans le cadre de ce projet, on déterminera l’abondance, la répartition et la productivité (rapport entre les adultes et les petits) de la population de caribous de Peary et de bœufs musqués dans le nord de l’île d’Ellesmere et de l’île Prince-de-Galles et de l’île Somerset. Les deux zones d’étude ciblées dans cette proposition sont prioritaires pour déterminer la situation actuelle et les tendances démographiques des caribous et des bœufs musqués.

Pour en savoir plus :

EC42 : Estimation de la valeur économique de la chasse du troupeau de caribous de Qamanirjuaq pour cinq collectivités du Kivalliq

Thèmes : caribou, récolte

Responsable du projet : Conseil de gestion des caribous de Beverly et de Qamanirjuaq (BQCMB)

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

L’objectif de ce projet est d’obtenir des chasseurs du Kivalliq des renseignements fiables et à jour sur la chasse du caribou Qamanirjuaq pour améliorer la conservation du troupeau et la préservation de la chasse de subsistance traditionnelle aux caribous. Le BQCMB utilisera des données récapitulatives pour déterminer la valeur économique de la chasse pour les collectivités du Kivalliq et la santé du troupeau. Ce projet est également mené au Manitoba, en Saskatchewan et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Pour en savoir plus  

Changement climatique

EC55 : Des changements climatiques à la richesse des ressources hydriques : Augmentation de la capacité de surveillance des réseaux hydrographiques de l’Arctique grâce à la recherche inuite

Thèmes : changement climatique, eau

Responsable du projet : ArctiConnexion

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Ce projet est la continuation d’un projet pilote visant à déterminer les liens entre les changements climatiques et la quantité et la qualité de l’eau dans le bassin hydrographique de Pond Inlet. Des chercheurs communautaires locaux qui veulent assurer la durabilité de l’eau potable communautaire et la santé et le fonctionnement des écosystèmes locaux seront jumelés à des mentors en recherche pour mesurer et surveiller diverses variables biophysiques et hydrologiques. Les données serviront à élaborer des modèles hydrologiques locaux afin d’examiner divers scénarios sur les changements climatiques à venir et les répercussions potentielles de ces changements climatiques.

Pour en savoir plus :

EC30 : Phase II : Surveillance communautaire des effets cumulatifs des changements environnementaux dans l’écosystème marin de la baie d’Hudson (glace de mer, océanographie et emprisonnement de la faune)

Thèmes : changement climatique, mammifères marins

Responsable du projet : Société des Eiders de l’Arctique

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Dans le cadre de ce projet, des renseignements sur les écosystèmes des glaces de mer de la baie d’Hudson seront recueillis, analysés et diffusés et leur relation avec l’environnement socioéconomique des collectivités inuites qui dépendent de ces écosystèmes sera examinée. Au cours des 40 dernières années, de vastes régions du bassin hydrographique de la baie d’Hudson ont été exploitées dans le cadre de projets d’hydroélectricité. Malgré les préoccupations des Inuits de la région quant à l’impact de la modification des régimes d’eau douce sur la faune et les habitats de glace de mer, aucune surveillance ni aucune recherche de référence, ou très peu, n’ont été effectuées. Les programmes proposés visent à approfondir les connaissances des Inuits sur les changements environnementaux en fournissant aux chasseurs actifs du matériel de surveillance océanographique et environnementale afin qu’ils quantifient les changements qu’ils observent et qu’ils établissent des liens entre les approches scientifiques traditionnelles et occidentales.

Pour en savoir plus :

EC48 : Étude de l’Inuit Qaujimajatuqangit (IQ) sur les répercussions de la surpopulation de l’oie des neiges sur les terres, sur les animaux et sur les personnes vivant près d’Arviat et de Coral Harbour, NU

Thèmes : changement climatique, activités traditionnelles et zones d’aménagement traditionnel, récolte

Responsable du projet : Kivalliq Wildlife Management Board

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Ce projet permettra de recueillir le savoir inuit sur les populations d’oies blanches sur l’île Southampton et la partie continentale du Kivalliq et d’étudier les effets des oies blanches sur la terre, les autres oiseaux et les personnes. Cette synthèse du savoir inuit permettra aux participants inuits du projet de formuler leurs propres recommandations sur la façon de gérer les oies blanches au Nunavut. Au cours de la phase finale du projet, les scientifiques inuits et occidentaux se réuniront pour mettre en commun leurs conclusions afin d’élaborer des énoncés ou des recommandations conjointes sur la gestion des oies blanches au Nunavut.

Pour en savoir plus :

Transport maritime

EC41 : Répercussions de l’augmentation du trafic maritime dans la région du Kivalliq de la baie d’Hudson – préparatifs et intervention d’urgence en cas de déversement d’hydrocarbures

Thème : transport maritime

Responsable du projet : Université du Manitoba

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Le volume du trafic maritime a triplé depuis 1990 en raison de la réduction de la couverture de glace de mer et des étés sans glace. On estime que l’Arctique contient d’importantes réserves de pétrole, mais de récentes décisions de producteurs de pétrole majeurs laissent croire qu’on ne procédera pas aux activités de forage dans l’Arctique canadien avant au moins 10 ans. Ce projet adopte une approche fondée sur la génomique pour améliorer la compréhension sur les communautés microbiennes en milieu marin dans l’Arctique, puisque ces dernières sont les premières « intervenantes » en cas de déversement d’hydrocarbures dans les eaux nordiques du Canada. De cette façon, le potentiel de la biorestauration sera évalué pour répondre au besoin urgent en matière de développement de technologie d’atténuation des déversements de pétrole liée à la navigation dans l’Arctique pour profiter du contexte favorable afin que des politiques fondées sur la science soient établies avant le début des activités de production pétrolière.

Pour en savoir plus :

EC43 : Surveillance des tendances en matière de transport dans l’Arctique : Appuyer la prise de décisions relatives au transport maritime et aux domaines réservés aux usages traditionnels dans l’ensemble du Nunavut

Thème : transport maritime, activités traditionnelles et domaines réservés aux usages traditionnels

Responsable du projet : Université d’Ottawa

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

La recherche vise à 1) décrire l’évolution des tendances du trafic maritime au Nunavut (de 1990 à aujourd’hui); 2) organiser des activités de renforcement des capacités et de formation dans trois collectivités du Nunavut (Kivalliq – Arviat, Qikiqtaaluk – Pond Inlet, Kitikmeot – Gjoa Haven) pour cibler conjointement les domaines réservés aux usages traditionnels et catégoriser les répercussions de l’augmentation du trafic maritime pour chacune de ces collectivités; et 3) élaborer des politiques fédérales et territoriales en matière de trafic maritime et formuler des recommandations qui tiennent compte des traditions nordiques, de l’utilisation des ressources marines de la région et des répercussions potentielles sur les collectivités.

Pour en savoir plus :

Bathymétrie

EC37 : Bathymétrie obtenue par satellite pour les couloirs de navigation

Thème : bathymétrie

Responsable du projet : Université d’Ottawa

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

L’objectif du projet de recherche proposé est d’élaborer et de mettre à l’essai des approches relatives à la bathymétrie obtenue par satellite pour les eaux peu profondes du Nunavut afin d’évaluer la capacité des technologies hautement rentables d’améliorer les connaissances bathymétriques au Nunavut. Dans le cadre du projet, la bathymétrie des eaux peu profondes des sept plus grandes collectivités côtières du Nunavut sera établie afin de détecter les écarts entre les données sur la profondeur de l’eau obtenues par satellite et les chartes existantes.

Pour en savoir plus :

Ours blancs

EC58 : Effectuer une nouvelle estimation de l’abondance de la sous-population de l’ours blanc du détroit de Davis au moyen d’un échantillonnage génétique par marquage-recapture

Thème : ours blancs

Responsable du projet : Gouvernement du Nunavut, ministère de l’Environnement

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Ce projet vise à analyser et à déterminer l’abondance des ours blancs dans le détroit de Davis. Au cours des dernières années, les Inuits ont indiqué qu’il y a un grand nombre d’ours blancs sur leur territoire et que cela cause des problèmes de sécurité publique, plus particulièrement pour les personnes qui s’aventurent dans la nature. Les Inuits croient que les ours nuisent aux autres animaux sauvages puisqu’ils mangent de grandes quantités de jeunes phoques et d’œufs dans les colonies d’oiseaux. Les partenaires de cogestion ont l’intention de mener une nouvelle étude sur la population entre 2017 et 2018. Dans le cadre de cette étude, les participants locaux ont été sélectionnés par des organisations de chasseurs et de trappeurs touchées et participeront dans la mesure du possible. Les résultats de cette étude serviront à déterminer les niveaux de récolte, les objectifs de gestion et l’état de la population des ours polaires.

Pour en savoir plus :

Mammifères marins

EC23 : Surveillance communautaire des espèces de phoque qui se reproduisent sur la glace et de l’alimentation des ours blancs dans le golfe de Boothia

Thèmes : santé et bien-être, ours blancs, activités traditionnelles et domaines réservés aux usages traditionnels, mammifères marins, activités économiques

Responsable du projet : Université York

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Ce projet vise à mobiliser les chasseurs locaux dans le cadre d’une étude scientifique communautaire sur l’écologie des phoques et des ours blancs. En plus de fournir à la collectivité des renseignements qui soutiennent leur contribution significative aux systèmes intégrés de gestion des ressources, établis en vertu de l’Accord du Nunavut, ce projet permettra de recueillir, d’analyser et de communiquer les renseignements sur l’état de l’écosystème du golfe de Boothia.

Pour en savoir plus :

Activités traditionnelles et domaines réservés aux usages traditionnels

EC51 : Projet pilote de surveillance communautaire de la santé de l’écosystème marin qui entoure Pond Inlet

Thèmes : activités traditionnelles et zones d’aménagement traditionnel, récolte, mammifères marins

Responsable du projet : gouvernement du Nunavut, ministère de l’Environnement

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Ce projet vise à fournir de la formation communautaire et du soutien financier pour mettre sur pied et exécuter un projet pilote d’un an afin de surveiller la santé de l’écosystème marin de la collectivité de Pond Inlet, puisqu’elle a une incidence sur certaines activités inuites. Ce projet intégrera les connaissances locales aux activités quotidiennes des chasseurs communautaires afin d’établir un aperçu des tendances relatives à la récolte ou à l’utilisation des terres inuites, aux activités des espèces marines et aux domaines d’importance sur le plan écologique ou traditionnel. En plus d’établir des lignes de base écologiques ou sociales précises, ce projet vise à optimiser la méthodologie du modèle de projet en soi en créant un modèle qui peut facilement être appliqué à d’autres collectivités de l’Arctique afin d’établir un réseau de surveillance régionale.

Pour en savoir plus :

Eau

EC33 : Inuu’tuti. Soutien au programme de surveillance des effets cumulatifs dans le bassin hydrographique de Baker Lake

Thèmes : eau, changement climatique

Responsable du projet : Association inuite du Kivalliq

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

La croissance et le développement communautaires dans le bassin de Baker Lake (mines d’or et d’uranium en exploitation et projets de mines) et les changements climatiques observés à Baker Lake risquent d’avoir des effets cumulatifs sur la qualité de l’eau du lac, l’afflux du réseau hydrographique et les estuaires en aval à Chesterfield Inlet. Ce projet est la continuation du projet One Voice, financé par Savoir polaire Canada, qui vise à documenter les connaissances traditionnelles inuites dans la région de Baker Lake et à déterminer la façon dont ces connaissances peuvent appuyer la conception de la surveillance occidentale fondée sur la science ainsi que la façon dont elles peuvent y être intégrées.

Pour en savoir plus :

Poissons

EC02 : Poursuite de la mise sur pied d’un programme de surveillance fluviale à long terme pour l’omble chevalier à Cambridge Bay

Thème : poissons

Responsable du projet : Organisation des chasseurs et des trappeurs d’Ekaluktutiak

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Ce projet est la continuation d’un programme de surveillance communautaire à long terme visant à recueillir des données dépendantes de la pêche; ce projet met l’accent sur les renseignements sur les prises et l’effort (captures par unité d’effort) pour l’omble chevalier à Cambridge Bay. Des pêcheurs et des surveillants formés recueillent des renseignements sur les prises et l’effort pour des cours d’eau précis aux fins d’analyse. Ce projet renforce directement la surveillance communautaire dans la région ainsi que la capacité locale en ce qui a trait à la participation à la surveillance des ressources naturelles, plus particulièrement des écosystèmes aquatiques.

Pour en savoir plus :

EC03 : Élaboration et mise en œuvre d’un programme communautaire de surveillance des pêches et d’une approche scientifique de gestion adaptative des ressources halieutiques d’omble chevalier dans la région de Baffin (Nunavut)

Thème : poissons

Responsable du projet : Organisation de chasseurs et de trappeurs de Pangnirtung

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

L’Organisation de chasseurs et de trappeurs de Pangnirtung a travaillé en partenariat avec Pêches et Océans Canada pour mettre en œuvre un programme communautaire de surveillance des pêches ainsi qu’une approche scientifique de gestion adaptative des ressources halieutiques d’omble chevalier. Un stock indicateur pour l’omble chevalier sera établi pour le secteur de la baie Cumberland. L’objectif à long terme est de démontrer l’efficacité de la surveillance communautaire et de la cogestion adaptative pour ce qui touche la conservation et l’optimisation des ressources d’omble chevalier au Nunavut.

Ce projet vise à recueillir des données sur l’omble chevalier, y compris des renseignements sur les réactions des ombles chevalier aux pressions de la pêche et à des facteurs environnementaux précis afin d’élaborer et de mettre en œuvre a) un programme communautaire de surveillance de la pêche et b) une stratégie de gestion adaptative des ressources halieutiques d’omble chevalier dans la baie Cumberland.

Pour en savoir plus :

Surveillance socioéconomique

Santé et bien-être

SE06 : Inuusiup Asijjiqpallianinganik Ujjiqsurniq (anciennement « Comprendre les changements communautaires à Qikiqtaaluk »)

Thème : santé et bien-être

Responsable du projet : Association inuite du Qikiqtani

Période de surveillance : 2016-2017

Description du projet :

Inuusiup Asijjiqpallianinganik Ujjiqsurniq (IAU) est un projet de recherche socioéconomique et communautaire pour quatre communautés de Qikiqtaaluk touchées par l’exploitation des ressources, soit Pond Inlet, Clyde River, Igloolik et Cape Dorset. Les chercheurs de l’IAU ont mené des enquêtes auprès des ménages sur des sujets de préoccupation pour les membres des communautés, c’est à dire les changements dans la chasse et le partage de la nourriture, dans les relations familiales et communautaires, et les manières de contribuer à la vie communautaire. L’Association inuite du Qikiqtani a soutenu l’équipe de chercheurs qui a recueilli des renseignements sur leurs communautés.

Pour en savoir plus :

Éducation

SE16 : Relever les facteurs déterminants de l’achèvement des études, de la poursuite d’études postsecondaires et de la réussite scolaire au Nunavut

Thème : éducation

Responsable du projet : Qaujigiartiit Health Research Centre

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Il s’agit d’une étude fondée sur des méthodes mixtes qui porte sur l’étude des facteurs déterminants de l’achèvement des études secondaires, de la poursuite d’études postsecondaires et de la réussite scolaire au Nunavut. Les chercheurs examinent les résultats observés en ce qui concerne les études secondaires et postsecondaires dans l’ensemble du territoire en recueillant et en présentant des données qui peuvent être utilisées par des organisations communautaires, par des établissements d’enseignement secondaire et postsecondaire, par les gouvernements fédéral et territorial dans le cadre de l’élaboration de politiques et de programmes fondés sur des données probantes. Il est à espérer que cette démarche se traduira par une amélioration des résultats sur le plan scolaire des Nunavummiut.

Pour en savoir plus :

SE17 : Retombées locales de la formation et de l’emploi dans l’industrie primaire

Thème : éducation

Responsable du projet : Université de l’Alberta

Période de surveillance : de 2016-2017

Description du projet :

Le projet consiste en une enquête sur les possibilités de formation et d’emploi associées au projet de la rivière Mary (mine de fer) de la Baffinland Iron Mines Corporation pour les Nunavummiut qui vivent à Pond Inlet. Les activités de recherche comprennent des entrevues auprès de personnes qui travaillent à la mine ou qui cherchent à y travailler et auprès de divers autres intervenants et détenteurs du savoir. Le but du projet est de surveiller la formation et les avantages en matière d’emploi énoncés dans l’Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuits (ERAI) qui a été négociée et signée par la Baffinland Iron Mines Corporation et l’Association inuite du Qikiqtani. Les avantages énoncés aux sections 7.5 et 8.1 de l’ERAI comprennent la priorité d’embauche accordée aux Inuits des communautés locales, la détermination et la réduction des obstacles à l’emploi qui nuisent à l’avancement des Inuits, ainsi que l’offre de programmes de formation, y compris ceux axés sur l’apprentissage d’un métier avec la mine.

Gestion des données

Gestion des données

LU07 : Gestion des données et des métadonnées du PSGN par le Canadian Cryospheric Information Network

Thème : utilisation des terres et des eaux

Responsable du projet : Canadian Cryospheric Information Network

Période de surveillance : de 2016-2017 à 2017-2018

Description du projet :

Le Canadian Cryospheric Information Network (CCIN) de l’Université de Waterloo a continué à fournir du soutien au PSGN en matière de gestion des données pour l’exercice 2017-2018. Il a également offert de la formation sur les données et les métadonnées aux bénéficiaires de financement et a dirigé une initiative de collaboration menée avec la Commission canadienne des affaires polaires et le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord visant à définir les principes et à élaborer puis à publier des lignes directrices sur la gestion des données polaires canadiennes.

Description des projets financés par le PSGN (2010-2016)

SURVEILLANCE ÉCOSYSTÉMIQUE

Écosystémique, eau douce

SE03 Titre : Qualité de l’eau potable du Nunavut – Surveillance de la source au robinet

Thème faisant l’objet de la surveillance : écosystémique, eau douce

Responsable du projet : Université Dalhousie

Description du projet : 2011-2015; terminée

Description du projet :

L’objectif global du projet consistait à évaluer la qualité de l’eau potable dans les collectivités du Nunavut de la source au robinet. Ce projet a identifié les composants chimiques et microbiologiques du système d’approvisionnement en eau, dans lequel des contaminants pouvaient s’introduire dans l’eau potable. Le projet visait également à élaborer des stratégies d’assainissement pour remédier spécifiquement aux problèmes cernés et ainsi améliorer la qualité et la salubrité de l’eau fournie aux résidants de la collectivité.

Au cours des phases initiales du projet, de janvier à mars 2012, les chercheurs ont développé la capacité analytique à détecter et mesurer une multitude de paramètres chimiques et microbiens dans l’eau au Nunavut. L’instrumentation et les méthodes d’analyse ont ensuite été testées dans le cadre d’un programme pilote de prélèvements d’échantillons d’eau organisé dans la localité de Coral Harbour, au Nunavut, en mars 2013. Le programme de prélèvements d’échantillons d’eau a ensuite été étendu jusqu’à Pond Inlet, Pangnirtung et Iqaluit en juillet 2013.

Renseignements supplémentaires :

Écosystémique, poisson d’eau douceh

EC02 Titre : Établissement d’un système de surveillance à long terme axé sur les rivières pour l’omble chevalier dans la région de Cambridge Bay (Nunavut)

Thème faisant l’objet de la surveillance : écosystémique, poisson d’eau douce

Responsable du projet : Association des chasseurs et des trappeurs d’Ekaluktutiak (Cambridge Bay)

Description du projet : 2011-2016; en cours

Description du projet :

Le projet vise à établir un programme de surveillance communautaire à long terme pour la collecte de données se rapportant à la pêche, en mettant l’accent sur les données de capture par unité d’effort (CPUE) pour l’omble chevalier prélevé dans la région de Cambridge Bay. La formation des pêcheurs et des agents locaux facilitera la collecte des données sur les prises et l’effort propres à la rivière, par et pour les utilisateurs des ressources communautaires. Ce projet améliorera directement la surveillance communautaire dans la région et visera le renforcement des capacités de participation à la surveillance des ressources naturelles dans les écosystèmes aquatiques du Nunavut.

Ce programme de surveillance sera mis en œuvre dans les plans d’eau dédiés à la pêche commerciale (c.-à-d., les rivières Ekalluk, Halovik, Paliryuak et Jayko) tous les ans, de la mi juillet à fin septembre. La durée initiale du projet est de sept ans, dont cinq seront dédiées à la collecte des données de CPUE. Cinq ans est la durée minimale nécessaire pour intégrer efficacement les données dans les modèles d’évaluation quantitative des stocks. Lors de la septième année, les résultats de l’évaluation des stocks seront officiellement publiés dans les rapports manuscrits du gouvernement du Canada et le rapport définitif sera distribué à tous les partenaires du projet.

Renseignements supplémentaires :

EC03 Titre : Élaboration et mise en œuvre d’un programme communautaire de surveillance des pêches et d’un plan de cogestion adaptée pour l’omble chevalier dans la région de Baffin (Nunavut)

Thème faisant l’objet de la surveillance : écosystémique, poisson d'eau douce

Responsable du projet : Association des chasseurs et des trappeurs de Pangnirtung

Description du projet : 2011-2016; en cours

Description du projet :

Ce projet vise à consolider les capacités locales de surveillance et de gestion de l'omble chevalier au Nunavut, car cela permettra d'assurer la préservation à long terme de la ressource ainsi que la sécurité alimentaire, tout en soutenant le développement d'une pêche durable et une croissance économique viable dans les collectivités dépendant des pratiques de pêche traditionnelles. Le projet est axé sur la conception et la mise en œuvre d'un programme de surveillance de la pêche communautaire et d'un cadre d'évaluation des stocks dans les collectivités de l'île de Baffin au cours d'une période de cinq ans. La phase I implique la collectivité de Pangnirtung.

Les objectifs à long terme sont les suivants : création d’un cadre communautaire pour la préservation, optimisation simultanée des ressources d’omble chevalier et promotion de la participation des collectivités dans les processus de prise de décisions relatives à la gestion de l’omble chevalier.

Renseignements supplémentaires :

EC28 Titre : Établissement d’un programme de surveillance des milieux aquatiques pour le Nunavut – Programme de surveillance aquatique communautaire axé sur les pêches au Nunavut (N-CAMP)

Thème faisant l’objet de la surveillance : écosystémique, poisson d’eau douce

Responsable du projet : Gouvernement du Nunavut – ministère de l’Environnement

Description du projet : 2011-2016; en cours

Description du projet :

Ce projet vise à concevoir un programme de formation pilote pour la surveillance de la qualité de l’eau, des populations d’invertébrés aquatiques et de poissons ainsi que des prises au Nunavut. Le projet utilisera d’autres protocoles canadiens de surveillance aquatique comme point de départ, mais il intégrera également des principes de l’Inuit Qaujimajatuqangit dans le contenu et les méthodes de mise en œuvre. Le but ultime du projet est d’autonomiser les collectivités du Nunavut en délivrant une formation active dans les domaines de la pêche durable et de la surveillance des écosystèmes aquatiques.

Parmi les objectifs précis, citons : le renforcement des capacités de surveillance, la promotion de la continuité et la coordination de la surveillance, et la mise au point d’un système d’information géoréférencé permettant aux bureaux de la division Pêche et chasse au phoque de partager les données relatives aux collectivités du Nunavut.

Lors de la phase I du programme N-CAMP, la division Pêche et chasse au phoque a élaboré des trousses de prélèvement d’échantillons aquatiques régionaux, mené des consultations auprès des collectivités et hiérarchisé les objectifs du programme. Les phases II et III ont porté sur le développement des modules de biosurveillance des pêches et des ressources aquatiques avec le soutien d’autres partenaires. Lors de la phase III, un nouveau site Web (www.ncamp.ca) a été créé pour proposer un espace où les connaissances locales et les autres données sur les ressources aquatiques peuvent être rassemblées et partagées.

Renseignements supplémentaires :

Écosystémique, faune aviaire

EC20 Titre : Enquête de surveillance côtière des oiseaux marins dans le détroit d’Hudson et le bassin Foxe : évaluation de l’incidence du déclin de la glace de mer estivale et du développement du Nord

Thème faisant l’objet de la surveillance : Eécosystémique, faune aviaire

Responsable du projet : Université Carleton

Description du projet : 2011-2016; en cours

Description du projet :

Le but de ce projet est d’estimer la répartition et le nombre d’oiseaux marins dans la région du bassin Fox du détroit d’Hudson au cours de la période de reproduction estivale, et d’évaluer leur vulnérabilité face aux activités de développement du Nord et les risques d’accident industriel. Le projet examinera également les impacts écologiques successifs potentiels résultant de disparition de la glace marine sur les populations d’oiseaux marins, en raison d’un accroissement de la prédation par les ours blancs.

Tâches du projet :

  • Regrouper des données de référence sur l'abondance d'eiders et d'autres oiseaux marins ainsi que sur leur répartition dans les régions côtières.
  • Estimer le nombre et la proportion des nids potentiellement vulnérables aux inondations par le sillage des navires.
  • Identifier les principaux habitats de nidification et d'élevage des couvées susceptibles d'être dégradés par des accidents industriels, comme des déversements d'hydrocarbures ou des échouements.
  • Surveiller l'incidence des activités des ours blancs sur les colonies aviaires et quantifier l'étendue de la prédation des nids d'oiseaux par les ours.
  • Documenter le savoir écologique traditionnel inuit en ce qui concerne l'évolution des relations entre les ours blancs, les phoques et les oiseaux relativement au changement climatique et à la transformation des glaces marines.
Renseignements supplémentaires :

Écosystémique, invertébrés marins

EC13 Titre : Variabilité spatiale et temporelle des hydrocarbures pétroliers dans les sédiments marins de la baie de Baffin (est de l’Arctique canadien)

Thème faisant l’objet de la surveillance : écosystémique, invertébrés marins

Responsable du projet : Université du Manitoba

Description du projet : 2011-2016; en cours

Description du projet :

Le but de cette étude est de mesurer les concentrations de base en hydrocarbures dans les organismes fondamentaux (invertébrés benthiques et pélagiques) du réseau alimentaire de la baie de Baffin en prévision des futures explorations et exploitations pétrolières et du trafic maritime croissant. Les échantillons ont été prélevés au cours de l’été dans le cadre de l’expédition de recherche Amundsen dans divers sites de la baie de Baffin qui représentent des lieux de suintement de pétroles connus, ainsi que des lieux de contrôle, afin d’établir la représentation géographique des signatures et des concentrations de base en hydrocarbure.

Les réserves de pétrole sous les sédiments de la baie de Baffin (y compris la polynie des eaux du Nord, les détroits de Davis, Lancaster et Jones) sont les plus importantes dans l’Arctique canadien. Selon les estimations, des réservoirs potentiels contiendraient en effet des milliards de barils de pétrole. Le réchauffement climatique et la diminution de la couverture de glace ont rendu ces réserves plus accessibles et ont facilité l’exploration et l’exploitation du pétrole en mer dans la région. En raison de la dégradation de l’état des glaces, l’exploration pétrolière et la navigation dans le passage du Nord-Ouest ne feront qu’augmenter, et ces activités pourraient accroître les concentrations en hydrocarbures de pétrole dans la baie de Baffin. Toutefois, les hydrocarbures sont aussi naturellement présents, à la suite de suintements de pétrole naturels, de la combustion de combustibles fossiles et de ruissellements terrestres.

Renseignements supplémentaires :

Écosystémique, mammifères marins

EC05 Titre : Marquage, biopsie et surveillance de l’épaulard de l’Est de l’Arctique canadien

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères marins

Responsable du projet : Université du Manitoba

Description du projet : 2013-2016; en cours

Description du projet :

Le projet de recherche vise à élaborer un programme de recherche durable sur l’épaulard (Orcinus orca) à l’échelle du Nunavut. Grâce à ce projet, les chercheurs en apprendront davantage sur l’écologie de l’épaulard au Nunavut, notamment sur leur répartition saisonnière dans les eaux du Nunavut, où ils se rendent au cours de l’hiver et s’ils privilégient certaines espèces de mammifères marins de l’Arctique en tant que proies. Les chercheurs auront également recours à l’analyse génétique pour déterminer dans quelle mesure les épaulards du Nunavut sont apparentés, ainsi que les liens qui existent avec d’autres populations d’épaulards de l’Atlantique Nord et d’autres régions. Les résultats des recherches contribueront à une meilleure compréhension de l’influence des épaulards sur les écosystèmes arctiques, et ils aideront les habitants du Nord à anticiper les changements écosystémiques associés à la présence de plus en plus importante d’épaulards et au recul de la glace de mer dans l’Arctique. Les épaulards vivent dans les eaux du Nunavut pendant les mois d’été, où ils chassent le narval, le béluga, la baleine boréale et le phoque. Les épaulards sont rarement observés dans l’Est de l’Arctique canadien en hiver. On suppose en effet qu’il migre vers l’océan atlantique nord pour éviter la glace de mer arctique.

Le projet s’inspire d’autres projets concluants de surveillance communautaire et prévoit le développement d’un réseau de chercheurs locaux répartis dans plusieurs collectivités dans l’ensemble du Nunavut. Au cours de la première saison, les chercheurs effectueront des travaux sur le terrain et formeront des assistants de recherche originaires du Nord dans chaque collectivité, afin qu’ils soient capables de réaliser les travaux sur le terrain de manière autonome dans les années à venir.  

Renseignements supplémentaires :

EC23 Titre : Surveillance communautaire des espèces de phoque qui se reproduisent sur la glace et qui servent de proie aux ours polaires dans le golfe de Boothia

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères marins

Responsable du projet : Université York

Description du projet : 2011-2016; en cours

Description du projet :

Le but de cette étude est d’étudier l’écologie et la santé de l’écosystème du golfe de Boothia, en établissant un partenariat avec la collectivité de Kugaaruk pour réaliser une étude de surveillance communautaire de l’écologie des phoques et des ours blancs. Le projet permettra de déterminer comment le réchauffement climatique ainsi que le développement accru peuvent affecter le phoque annelé, le phoque barbu et l’ours blanc, afin de contribuer à la préservation et au maintien de populations saines et abondantes, pouvant soutenir les besoins en matière de chasse des collectivités du golfe de Boothia. Les données et les échantillons biologiques seront recueillis afin de constituer un ensemble de données à long terme et de mieux comprendre l’écologie des phoques de l’Arctique (c.-à-d. reproduction, survie, composition corporelle, habitudes alimentaires, génétique, mouvements, contaminants et maladies). Des échantillons de tissus prélevés sur des phoques seront aussi utilisés pour évaluer les habitudes alimentaires des ours blancs dans la région. Les chasseurs locaux utiliseront leurs connaissances traditionnelles et l’Inuit Qaujimajatuqangit pour déterminer la variabilité locale et saisonnière en matière de répartition et d’abondance des phoques.

Tâches du projet :

  • Fournir des données de base sur la démographie, le régime alimentaire et l'utilisation de l'espace des phoques dans le golfe de Boothia, pouvant servir de références pour les études futures;
  • Prélever des échantillons de graisse sur les phoques pouvant être utilisés pour évaluer les habitudes alimentaires des ours blancs dans la région;
  • Proposer des initiatives de conservation afin d'atténuer les impacts environnementaux dus au réchauffement climatique et à l'accélération du développement industriel;
  • Collaborer avec la collectivité de Kugaaruk pour élaborer un programme de surveillance communautaire à long terme.
Renseignements supplémentaires :

Écosystémique, milieu marin côtier et hauturier

EC22 Titre : Petites polynies au Nunavut : objectifs pour la biodiversité, les changements climatiques et la contamination

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : milieu marin côtier et hauturier

Responsable du projet : Université Acadia

Description du projet : 2011-2014; terminée

Description du projet :

Ce projet visait à établir des données de base sur la biodiversité et les contaminants dans deux petites polynies du chenal Queens et entre les îles d’Ellesmere et Devon dans l’Extrême Arctique canadien, et à élaborer un protocole adéquat pour le suivi environnemental de ces sites. Pour les chercheurs, le point de départ du suivi environnemental a consisté à collecter des données sur la présence et la reproduction des oiseaux marins et des autres espèces sauvages dans les polynies, et à utiliser le protocole établi pour proposer d’autres sites et d’autres facteurs à surveiller dans les polynies ailleurs au Nunavut. Le projet a utilisé les données scientifiques occidentales et celles de l’Inuit Qaujimajatuqangit pour réaliser ces objectifs.

Les petites polynies sont des « points chauds » de la biodiversité dans l’Arctique canadien, qui constituent des habitats fauniques essentiels. Traditionnellement, elles ont été utilisées comme aires de chasse importantes pour les Inuits et elles sont situées sur le territoire du Nunavut. En hiver, les eaux des polynies sont libres. Elles sont donc utilisées par de nombreuses populations résidentes de mammifères marins, en plus de servir de sites de halte migratoire et de sites de reproduction pour les oiseaux marins de retour.

Tâches du projet :

  • La première année (2011-2012), les travaux effectués dans le cadre d'un contrat ont consisté à rassembler, analyser et fournir les données météorologiques et biologiques existantes et disponibles dans les deux sites, et à procéder à un examen de la documentation relative à ces sites.
  • La deuxième année (2012-2013), un contrat a été recherché pour compiler, analyser et présenter les données disponibles sur les contaminants et les produits chimiques présents dans ces sites, un second contrat pour compiler et présenter les données de l'Inuit Qaujimajatuqangit relatives à ces sites, et pour soutenir les études sur le terrain visant à définir et tester des approches de surveillance (période, durée, succès de la reproduction, fiabilité, etc.).
  • Lors de la troisième année (2013-2014), des étudiants ont été mis à contribution pour tester les différentes approches de surveillance et pour effectuer la préparation du rapport final, ainsi que pour suggérer d'autres sites ou d'autres collectivités à surveiller.
Renseignements supplémentaires :

EC30 Titre : Incidence des projets hydroélectriques sur la glace de mer hivernale et sur l’emprisonnement de la faune dans la baie d’Hudson

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : milieu marin côtier et hauturier

Responsable du projet : Société des Eiders de l’Arctique

Description du projet : 2013-2016; en cours

Description du projet :

Le projet vise à mettre en œuvre les travaux de recherche communautaire soutenant l’utilisation et la préservation des connaissances inuites ainsi que leur intégration avec les approches scientifiques, et ce, en vue d’étudier les changements environnementaux et les effets cumulatifs des projets hydroélectriques qui affectent les écosystèmes de la glace de mer dans la baie d’Hudson. Le débit des rivières atteint son maximum au moment de la fonte printanière, mais de vastes aménagements hydroélectriques retiennent désormais l’eau jusqu’au pic de la demande d’électricité au milieu de l’hiver, ce qui inverse le cycle hydrologique. Malgré les préoccupations des Inuits de la région sur l’impact de la modification des régimes d’eau douce sur la faune et les habitats de glace de mer, aucune surveillance et aucune recherche de référence, ou très peu, n’ont été effectuées. Les questions de recherche porteront sur la façon dont les demandes hydroélectriques affectent l’étendue et la dynamique des panaches d’eau douce sous la glace de mer hivernale, sur l’impact de ce phénomène sur la salinité, les courants, la dynamique de la glace de mer dans les polynies et les lisières de floe, et comment ces facteurs influent sur les populations fauniques, notamment sur l’emprisonnement et les mortalités. Ce programme permet aux collectivités inuites de mener leurs propres programmes de surveillance et fournit une formation pertinente qui met l’accent sur les connaissances traditionnelles sur la glace de mer et les compétences de chasse, tout en éclairant la prise de décisions en matière de cogestion de la faune et de développement économique des industries qui dépendent de la faune locale.

Cette étude fournira au gouvernement et aux Nunavummiuts des données de référence et des renseignements importants sur la surveillance de l’environnement à long terme, qui pourront être utilisés pour prendre des décisions éclairées, pour assurer la cogestion de la faune en fonction des résultats et pour évaluer les effets cumulatifs des projets hydroélectriques dans la baie d’Hudson afin d’établir des seuils et servir de base pour la politique et les obligations de l’industrie.

Renseignements supplémentaires :

LU06 Titre : Détection des déversements d’hydrocarbures et solutions de modélisation pour les détroits d’Hudson et de Davis

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : milieu marin côtier et hauturier

Responsable du projet : LOOKNorth

Description du projet : 2013-2014; terminée

Description du projet :

Ce projet s’est attaqué au défi de la détection et de la réponse aux déversements d’hydrocarbures potentiels dans les régions des détroits d’Hudson et de Davis grâce à l’utilisation des technologies d’observation de la Terre (OT). En raison de l’accroissement de l’importance économique du Nunavut, la circulation maritime va également augmenter dans ces détroits, ce qui s’accompagnera d’une hausse du risque de pollution marine. Les techniques d’OT ont été mises en œuvre avec succès dans le monde entier en tant que parties intégrantes des programmes de surveillance de la pollution marine en raison de leur sensibilité de détection des incidents et de leur efficacité pour couvrir de grandes régions isolées.

Le projet a examiné la technologie d’OT utilisée pour détecter et prévoir les déplacements d’hydrocarbures dans les eaux arctiques, en prenant comme champ d’observation les détroits d’Hudson et de Davis. Le projet a également récapitulé les connaissances locales en ce qui concerne l’environnement et le comportement des espèces indigènes, ainsi que les comportements socioéconomiques à prendre en compte pour l’évaluation de l’impact et l’orientation des efforts d’intervention. La capacité locale de soutien des efforts d’intervention a aussi été examinée. Sur la base de ces évaluations, des pratiques exemplaires ont été recommandées pour les eaux du Nunavut, et on a cerné les principales lacunes en matière de capacité d’intervention.

Renseignements supplémentaires :

Écosystémique, mammifères terrestres

EC04 Titre : Estimation du nombre de femelles reproductrices parmi la population de caribou de la toundra de Beverly (Rangifer tarandus goenlandicus)

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères terrestres

Responsable du projet : Gouvernement du Nunavut, ministère de l’Environnement

Description du projet : 2010-2011, 2014-2016; en cours

Description du projet :

Le projet vise à évaluer l’abondance, la répartition, l’utilisation de l’aire de répartition saisonnière et la productivité des populations de caribous de Beverly et Qamanirjuaq dans les régions de Kivalliq et Kitikmeot, au Nunavut. Le projet permettra également de déterminer les densités relatives de bœufs musqués, de grizzlis et de loups dans les mêmes zones d’étude. Le caribou occupe une place importante dans la culture inuite et autochtone; il constitue une ressource d’alimentation de subsistance saine, génère des emplois et des revenus par le biais de la chasse sportive, du commerce de la viande et du tourisme, et aide à préserver les modes de vie traditionnels chez les Inuits et d’autres populations autochtones. Les troupeaux de caribous de Beverly et Qamanirjuaq se déplacent partout en Saskatchewan, au Manitoba, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Les deux populations vêlent et élèvent leurs petits dans le Nunavut. Les activités de rut, de migration, d’hivernage, ainsi que de récolte, se déroulent quant à elles dans l’ensemble du territoire.

Tâches du projet :

  • Obtenir des estimations de l'abondance périodique et des tendances démographiques statistiques sur le nombre de femelles reproductrices dans les lieux de mise bas de Beverly et de Qamanirjuaq avec un coefficient de variation de <15 %.
  • Déterminer la productivité relative en se basant sur la survie des faons des deux populations au terme de l'hiver par le biais de l'indexation des ratios femelle/faon.
  • Documenter l'aire de répartition saisonnière, les taux de déplacement et les mécanismes régissant les deux phénomènes, grâce à la télémétrie GPS.
  • Surveiller les conflits potentiels entre les activités d'exploration et de développement et les caribous en utilisant des données de télémétrie en temps réel.
Renseignements supplémentaires :

EC07 Titre : Programme de surveillance de la maladie chez les bœufs musqués du Kitikmeot

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères terrestres

Responsable du projet : Gouvernement du Nunavut – ministère de l’Environnement

Description du projet : 2010-2012; 2013-2016; en cours

Description du projet :

Ce projet vise à fournir des renseignements sur l’état de santé des bœufs musqués, qui peuvent être utilisés pour guider la gestion durable des populations de bœuf musqué à des fins de subsistance et d’utilisation commerciale, et surveiller les risques pour la santé humaine et celle des bœufs musqués. Le bœuf musqué est une espèce indigène essentielle pour l’écosystème de l’Arctique et la population autochtone, dans la mesure où elle contribue à la subsistance de la collectivité et elle offre des débouchés économiques. Les bœufs musqués sont particulièrement sujets à une multitude de maladies. Par conséquent, ils peuvent fournir des indicateurs précoces des tendances de maladies dans la région de Kitikmeot. Les organismes pathogènes (à savoir les virus, les bactéries et les parasites) sont extrêmement sensibles aux conditions environnementales, qui sont une source de préoccupation importante dans l’Arctique, où les changements climatiques rapides et marqués modifient la dynamique des écosystèmes. Par conséquent, la compréhension de la répartition et de l’écologie de ces organismes pathogènes chez le bœuf musqué aidera à atténuer les risques pour la santé humaine et indiquera dans quelle mesure la santé humaine et celle du bœuf musqué sont liées.

Tâches du projet :

  • Recueillir les connaissances traditionnelles sur la santé du bœuf musqué et intégrer ces connaissances dans un plan de surveillance de la santé du bœuf musqué.
  • Poursuivre la surveillance de la diversité, de la prévalence et de l'abondance des agents pathogènes chez les bœufs musqués capturés près de Kugluktuktuk et Ikaluktutiak et étendre ce programme à un niveau moins intensif aux autres collectivités de la région de Kitikmeot (Gjoa Haven, Taloyoak, Kugaaruk, Umingmaktok).
  • Déterminer la répartition géographique actuelle, suivre l'expansion du strongle pulmonaire du bœuf musqué, et étudier la pathologie et les effets de ce parasite sur les bœufs musqués, mesurer les niveaux de corticostéroïdes dans les fèces de bœuf musqué et déterminer s'ils sont liés à la charge parasitaire.
  • Former et sensibiliser les membres de la collectivité (chasseurs) au prélèvement d'échantillons à des fins de surveillance des maladies des bœufs musqués et d'amélioration de la capacité générale de surveillance communautaire de la santé de la faune.
Renseignements supplémentaires :

EC10 Titre : Surveillance des grands carnivores terrestres au Nunavut : carcajous, loups, grizzlis

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères terrestres

Responsable du projet : Université du Québec à Rimouski

Description du projet : 2011-2015; terminée

Description du projet :

Le projet a surveillé trois espèces de grands carnivores terrestres du Nunavut, à savoir le carcajou, le loup et le grizzli, ce qui a permis de recueillir des données pouvant être utilisées pour s’assurer que les effets cumulatifs actuels et futurs de l’activité humaine sur ces carnivores sont durables dans la région.

Au Nunavut, le carcajou, le loup et le grizzli sont des ressources culturelles et économiques importantes pour la population. L’impact cumulatif potentiel, direct et indirect, du développement humain dans la toundra, notamment les activités actuelles de mise en valeur des ressources au sein des habitats naturels, a suscité des préoccupations au sujet de ces espèces. Ces préoccupations ont mis l’accent sur la nécessité d’évaluer la pression de la mortalité et de recueillir des renseignements sur l’abondance des carcajous, des loups et des ours dans la région pour surveiller leur évolution. Avant cette étude, il n’existait pas de données de référence sur la taille de la population de grizzlis et sur son évolution dans le Kivalliq et à l’est de Kitikmeot, et il y avait peu de techniques disponibles pour évaluer l’abondance ou la tendance démographique des loups.

Tâches du projet :

  • Analyser les données écologiques recueillies lors des années précédentes du projet;
  • Améliorer et poursuivre le programme communautaire de collecte de données sur les carcajous, les loups arctiques et les grizzlis;
  • Recueillir l'Inuit Qaujimajatuqangit (les connaissances traditionnelles inuites) afin de documenter les tendances en matière d'abondance et de répartition de ces trois espèces, et documenter les données importantes sur leur écologie.
Renseignements supplémentaires :

EC26 Titre : Vers l’optimisation d’une enquête inuite non invasive sur les ours polaires : terminer l’évaluation des tissus d’ours polaires recueillis de façon non invasive

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères terrestres

Responsable du projet : Université Queen’s

Description du projet : 2011-2015; terminée

Description du projet :

Dans le cadre du développement d’une enquête à faible coût sur les ours polaires impliquant les Inuits, le projet visait à évaluer l’utilisation des tissus d’ours polaires prélevés de manière non invasive par des chasseurs inuits. Cela a donc permis aux Inuits de participer plus activement à la surveillance et à la gestion des ours polaires du Nunavut. Le projet visait également à fournir une estimation plus précise du nombre minimal d’individus vivants concernant les ours polaires dans l’unité de gestion des ours polaires du détroit de M’Clintock. Cette information est importante pour reconsidérer le quota proche de zéro que les habitants de Gjoa Haven ont subi lors des 10 dernières années. La sous-population d’ours polaires dans la baie de Baffin a fait l’objet d’importants débats entre les organismes gouvernementaux, les Inuits et les autres parties prenantes, avec différents points de vue sur la taille de la population, la tendance démographique et la durabilité du niveau de prises.

Tâches du projet :

  • Les chasseurs inuits de Gjoa Haven ont prélevé des échantillons de matières fécales dans une vaste zone à l'intérieur et à l'extérieur de Gjoa Haven et de l'Île du roi-Guillaume et ils ont procédé à des biopsies sur le terrain.
  • Terminer l'optimisation du génotypage microsatellite des échantillons de matières fécales d'ours polaire afin d'établir l'identité des ours.
  • Génotypage microsatellite de tous les échantillons de matières fécales de toutes les années.
  • Optimiser le sexage génétique des échantillons de matières fécales d'ours polaire.
  • Sexage génétique de tous les échantillons de matières fécales d'ours polaire.
  • Optimiser l'identification génétique des types d'aliments à partir des fèces d'ours polaire.
  • Identifier génétiquement les types d'aliments des ours polaires prélevés.
  • Optimiser l'analyse des isotopes stables des poils d'ours polaire prélevés de manière non invasive.
  • Recueillir des données sur les isotopes stables des poils d'ours polaire prélevés de manière non invasive.
  • Analyser les résultats et effectuer l'évaluation des tissus prélevés de manière non invasive dans le cadre de l'enquête réalisée sur le terrain par les Inuits.
  • Communiquer les résultats à la collectivité et autres commanditaires.
Renseignements supplémentaires :

EC27 Titre : Effets des caches à carburant et de la perturbation saisonnière par les aérodynes à voilure rotative sur le caribou de la toundra

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : mammifères terrestres

Responsable du projet : Conseil de gestion des caribous de Beverly et Qamanirjuaq (2010 2011), gouvernement du Nunavut, ministère de l’Environnement (2014-2016)

Description du projet : 2010-11, 2014-2016; en cours

Description du projet :

Le but du projet est de déterminer les effets de la perturbation des aéronefs à voilure tournante sur le caribou de la toundra de la sous-population de Qamanirjuaq à travers 8 périodes du cycle de vie intervenant à des saisons différentes, notamment : la mise bas, la période suivant la mise bas, la fin de l’été, le début de l’automne, le rut, le début de l’hiver, la fin de l’hiver et la migration printanière. L’exploration et la mise en valeur par aérodynes étant en plein essor dans l’aire de répartition du caribou, il est essentiel que nous comprenions de quelle manière les aéronefs influent sur le caribou afin de pouvoir appliquer des mesures efficaces à même de réduire la perturbation. Le troupeau de caribous de Qamanirjuaq est le plus grand troupeau dans l’Arctique de l’Ouest. Il occupe à l’année une aire vaste, qui est cependant mal connue. La moindre baisse de productivité ou augmentation de la mortalité à l’échelle du troupeau aurait un effet dévastateur sur des milliers de chasseurs de subsistance et leurs familles dans toute l’aire.

La perturbation constitue l’un des éléments parmi un petit groupe de facteurs principaux menaçant la viabilité du troupeau à long terme. Les renseignements obtenus concernant les effets de la perturbation mesurés dans ces travaux seront utilisés pour informer les activités aériennes associées à la mise en valeur des ressources, à l’écotourisme, aux études scientifiques et les activités aériennes en général dans l’aire de répartition importante pour les caribous selon la saison. Le projet comprend le survol contrôlé d’un groupe sélectionné de caribous de Qamanirjuaq par un aéronef à voilure tournante. Il portera sur 8 colliers GPS programmés sur un total de 10 colliers fixés sur des caribous. Deux des colliers serviront de références et ne feront pas l’objet de survols. Ce projet constitue le premier du genre pour les caribous d’Amérique du Nord. Il fournira des indications précieuses à tous les aéronefs en activité dans les aires de répartition saisonnières du caribou.

Renseignements supplémentaires :

EC29 Titre : Réévaluation des sous-populations d’ours blanc du Nunavut dans le détroit de M’Clintock et la baie de Baffin

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : surveillance des espèces sauvages

Responsable du projet : Gouvernement du Nunavut – ministère de l’Environnement

Description du projet : 2010-2011, 2013-2015; en cours

Description du projet :

Ce projet vise à réévaluer la taille et l’état des sous-populations d’ours blanc dans la baie de Baffin et le détroit de M’Clintock, grâce à une étude de trois ans impliquant une opération de marquage génétique – recapture. Le projet tient compte des préoccupations des Inuits concernant la capture et la manipulation des ours blancs ainsi que d’un intérêt plus grand pour l’élaboration de techniques de surveillance de remplacement applicables aux ours blancs. À la différence des méthodes utilisées précédemment pour étudier les ours blancs dans la baie de Baffin, la conception de l’étude ne nécessite pas la capture d’ours blancs. Au lieu de cela, des biopsies à l’aide de fléchettes seront réalisées pour obtenir des échantillons d’ADN, qui seront ensuite analysés afin d’identifier les ours.

En 2010-2011, l’équipe du projet avait procédé à une évaluation des ours blancs dans la partie ouest de la baie de Baffin grâce à un financement du PSGN. En 2014-2015, après une évaluation concluante des ours blancs dans le reste de la baie de Baffin, l’équipe de projet est partie s’installer dans le détroit de M’Clintock, où se trouve une sous-population plus petite d’ours blancs. Suite à une capture non durable ayant entraîné un moratoire entre 2001 et 2004, une réduction de la capture de l’ours blanc a été instituée au sein des collectivités afin de rétablir l’espèce à long terme; au cours des dernières années, les observations effectuées par les Inuits ont toutefois confirmé une hausse de la population d’ours blancs. Conformément aux engagements pris dans le cadre du protocole d’entente de 2005 relatif aux ours blancs dans le détroit de M’Clintock et en réaction aux préoccupations concernant l’état des sous-populations, le projet propose de recourir à une opération de marquage génétique – recapture afin d’évaluer le nombre d’ours blancs. Les résultats de cette étude permettront de définir une récolte totale autorisée et d’émettre des recommandations en matière de gestion.

Renseignements supplémentaires :

EC31 Titre : Utiliser davantage nos connaissances : approche du Réseau de surveillance et d’évaluation des caribous dans la région circumarctique (CircumArctic Rangifer Monitoring and Assessment Network ou CARMA) pour renforcer les capacités de surveillance en vue de décrire les effets cumulatifs du développement sur les caribous du Nunavutu

Thème faisant l’objet de la surveillance : projets de surveillance écosystémique : surveillance des espèces sauvages

Responsable du projet : Collège du Yukon

Description du projet : 2011-2013; abandonnée

Description du projet :

Le projet visait à recueillir et analyser des données de surveillance existantes sur les troupeaux de caribous et leur environnement au Nunavut. Les renseignements recueillis devaient permettre d’identifier les outils de prise de décision et de gestion de l’information qui seraient les plus utiles pour prédire l’effet du développement et des changements climatiques sur le caribou du Nunavut. Ils devaient également permettre de créer des outils, de transférer des connaissances et de renforcer les capacités auprès du personnel du Nunavut et des partenaires. Le Nunavut abrite une grande diversité de caribous, notamment les troupeaux migrateurs de la toundra, le caribou de Peary, le caribou de Dolphin-et-Union et les populations des grandes îles (Baffin et Southampton). La diversité des caribous reflète la diversité régionale du climat et des habitats du Nunavut.

Ce projet s’est appuyé sur les renseignements et les méthodes du réseau CARMA, un réseau international approuvé par le Conseil de l’Arctique. La mission du réseau CARMA consiste à surveiller et évaluer les effets des changements à l’échelle mondiale sur les troupeaux de caribous et de rennes sauvages autour de l’Arctique. Le réseau permet aux scientifiques, aux gouvernements, aux conseils de cogestion et aux collectivités d’échanger des renseignements et des idées sur les troupeaux de caribous et les facteurs qui les touchent.

Tâches du projet :

  • Mettre en place des partenariats afin d'établir un environnement collaboratif entre CARMA et le Nunavut.
  • Intégrer les ensembles de données disponibles pour les caribous, identifier les lacunes dans les données clés, documenter la surveillance future.
  • Réaliser une première analyse des conditions de l'habitat pour chaque troupeau.
  • Mettre au point des outils à l'appui de l'évaluation des effets cumulatifs du développement et des changements climatiques sur le caribou.
  • Évaluer et décrire l'efficacité des indicateurs de surveillance.
  • Transférer les outils, les données et l'expertise de CARMA au Nunavut.
Renseignements supplémentaires :

Surveillance socioéconomique : population

SE05 Titre : Surveillance de la réussite scolaire et professionnelle chez les Inuits du Nunavut inscrits à un programme postsecondaire

Thème faisant l’objet de la surveillance : surveillance socioéconomique : population

Responsable du projet : Université Laval

Description du projet : 2011-2014; terminée

Description du projet :

Le projet visait à recueillir des données sur la réussite chez les Inuits du Nunavut qui participent ou ont participé à des programmes d’études postsecondaires; l’autre objectif était de mettre au point un système de surveillance qui permettrait de recueillir et d’analyser de telles données au cours des années suivantes. Au Nunavut, on sait peu de choses sur le degré de réussite que connaissent les étudiants ayant fait des études postsecondaires, sur le taux d’obtention de diplôme des étudiants dans des programmes d’études postsecondaires, sur leur taux d’emploi et sur les liens entre l’obtention de diplômes et l’emploi. À l’heure actuelle, il n’existe aucune donnée publique concernant les programmes auxquels participent les étudiants inuits du Nunavut. L’amélioration des données contribuera à la prise de décisions plus éclairées ainsi qu’au renforcement des capacités du Nunavut, puisqu’elle permettra aux décideurs de mieux comprendre et de quantifier l’incidence de l’éducation postsecondaire chez les jeunes Inuits. Ces données pourraient être utilisées par le ministère de l’Éducation pour adapter ses programmes d’études postsecondaires, ou par le programme d’aide financière aux étudiants du Nunavut et l’association Kakivak pour adapter leurs programmes de financement aux besoins des étudiants.

Tâches du projet :

  • Recueillir des données sur la réussite des études postsecondaires des étudiants inuits à l'intérieur et à l'extérieur du Nunavut (mesuré au moyen du taux d'obtention de diplôme, du programme de formation et du nombre d'années passées dans un programme d'études postsecondaires).
  • Recueillir des données sur la réussite professionnelle des Inuits ayant suivi des études supérieures, selon qu'ils ont ou non obtenu un diplôme (mesuré au moyen de la satisfaction professionnelle et du lien entre la formation et l'emploi).
  • Recueillir des données sur les programmes d'aide financière et comparer leur efficacité sur le plan de la réussite des études postsecondaires et de l'obtention d'un diplôme (mesuré au moyen de la source de l'aide financière et de son caractère approprié par rapport aux besoins des étudiants).
Renseignements supplémentaires :

SE06 Titre : Comprendre les changements communautaires à Qikiqtaaluk : examen des collectivités touchées par le projet de la rivière Mary grâce à des recherches axées sur la collectivité

Thème faisant l’objet de la surveillance : surveillance socioéconomique : population

Responsable du projet : Association inuite du Qikiqtani

Description du projet : 2013-2016; en cours

Description du projet :

Ce projet vise à mener des recherches sur les changements communautaires au sein des collectivités les plus touchées par le projet proposé pour l’exploitation du minerai de fer de la rivière Mary et à mieux comprendre en quoi l’extraction des ressources influe sur le bien-être social, collectif et individuel. Les sociétés de Qikiqtaaluk et du Nunavut sont sur le point de connaître un changement; en effet, la mise en valeur des ressources s’intensifie dans l’Arctique, en créant une nouvelle ère faite de possibilités et de défis. Le but de ce projet est triple : aider les organisations inuites et les gouvernements territoriaux et fédéraux à comprendre en quoi la mise en valeur des ressources influe sur le bien-être individuel et collectif; comprendre les changements communautaires du point de vue de la cohésion sociale; et mobiliser les chercheurs communautaires dans toutes les étapes d’un projet de surveillance socioéconomique communautaire, y compris dans l’établissement des priorités de recherche, l’élaboration d’outils de recherche, la collecte de données, l’analyse, l’évaluation et l’échange de renseignements.

Tâches du projet :

  • Mener des recherches communautaires dans le but de comprendre et surveiller les changements communautaires au sein des collectivités touchées par le projet d'exploitation minière de la rivière Mary.
  • Soutenir la compréhension et l'engagement communautaires dans la surveillance socioéconomique.
  • Renforcer les connaissances et les capacités de recherche de l'Association inuite du Qikiqtani et étendre notre mandat visant à défendre les droits et les avantages dont jouissent les Inuits de notre région.
  • Renforcer les capacités de recherche au niveau communautaire.
  • Guider les décisions stratégiques ou concernant les programmes prises par les organisations inuites et les gouvernements territoriaux et fédéraux.
  • Contribuer à la surveillance continue au Nunavut dans le cadre du Comité de surveillance socioéconomique et du Plan de surveillance générale du Nunavut.
  • Partager les leçons tirées par les Nunavummiuts auprès des groupes autochtones issus d'autres régions, afin de prendre des décisions plus éclairées concernant la mise en valeur des ressources.

Les travaux se concentreront sur les huit collectivités suivantes : Pond Inlet, Igloolik, Hall Beach, Arctic Bay, Clyde River, Kimmirut, Cape Dorset et Iqaluit.

Renseignements supplémentaires :

SE09 Titre : Projet de surveillance du travail par roulement de l’Association inuite du Kivalliq (phase 1))

Thème faisant l’objet de la surveillance : surveillance socioéconomique : population

Responsable du projet : Association inuite du Kitikmeot

Description du projet : 2011-2012; projet mis en attente par le propriétaire

Description du projet :

Ce projet visait à élaborer un cadre de surveillance qui devait relever les normes de surveillance socioéconomique régionale. Le cadre de surveillance devait recourir à divers moyens tels que des entrevues, des enquêtes et autres outils de collecte de renseignements dans le but d’étudier les propos des travailleurs individuels et de leur famille afin d’avoir une meilleure compréhension de leur situation.

Les Inuits du Kitikmeot sont de plus en plus concernés par le travail par roulement au sein des sites miniers, une tendance qui devrait s’accroître au cours des deux prochaines années. L’effet socioéconomique du travail par roulement est généralement considéré dans le cadre du processus d’examen environnemental (Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions ou CNER), mais il relève en grande partie de la responsabilité des promoteurs des projets d’exploitation et de leurs conseillers. Au cours des examens réalisés par la CNER, l’Association inuite du Kitikmeot agit en qualité d’examinateur et d’intervenant pour les questions socioéconomiques et culturelles. Afin de mieux comprendre les effets socioéconomiques du travail par roulement, les approches statistiques doivent être complétées par une approche qualitative ou « par étude de cas », qui informe les chercheurs des tendances à long terme.

Le projet était divisé en phases. La phase 1 visait à élaborer le cadre de surveillance conceptuel lui-même. Les phases suivantes devaient impliquer l’acquisition concrète et l’évaluation des renseignements obtenus auprès des bénéficiaires inuits du Kitikmeot concernés par le travail par roulement. Les renseignements obtenus dans le cadre de l’initiative devaient être partagés à grande échelle afin d’orienter les futures exploitations du Nord canadien et de planifier des programmes de soutien visant à aider les Inuits concernés par le travail par roulement.

Renseignements supplémentaires :

SE10 Titre : Amélioration de la cueillette d’information sur la santé et de la surveillance de la santé

Thème faisant l’objet de la surveillance : surveillance socioéconomique : population

Responsable du projet : Gouvernement du Nunavut, Santé et Services sociaux

Description du projet : 2011-2013; terminée

Description du projet :

Le projet visait à recueillir des indicateurs de santé afin de fournir de meilleures données de référence en surveillant et en évaluant les initiatives de santé. Les preuves démontrant une efficacité ou une absence d’efficacité peuvent servir à éclairer les décisions relatives au financement, aux programmes et aux politiques prises au sein du ministère et du gouvernement du Nunavut. Beaucoup d’indicateurs de santé sont recueillis par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), mais ils ne sont pas complets et créent des lacunes statistiques qui empêchent de surveiller efficacement les effets des politiques et des programmes de santé. Ces travaux pourraient améliorer la santé des Nunavummiuts en permettant au MSSS d’évaluer les programmes et les politiques existants et d’élaborer de nouveaux programmes et politiques sur la base des preuves fournies. Cela permettra de créer des programmes efficaces et efficients capables de répondre aux attentes de la population.

Tâches du projet :

  • Analyse des besoins en surveillance des données et des sources.
  • Lancement du Système d'information sur la santé Nutaqqavut « Nos enfants ».
  • Amélioration de la surveillance et du contrôle des maladies transmissibles (y compris la tuberculose).
Renseignements supplémentaires :

Activities/Land and Water Use Monitoring

LU08 Titre : Projet d’intégration des données de référence sur l’utilisation et l’occupation des terres des Inuits du Kitikmeot (ILUOP)

Thème faisant l’objet de la surveillance : activités/surveillance de l’utilisation des terres et de l’eau

Responsable du projet : Association inuite du Kitikmeot

Description du projet : 2011-2014; terminée

Description du projet :

Le projet visait à convertir les données papier du projet sur l’utilisation et l’occupation des terres par les Inuits (Inuit Land Use and Occupancy Project, ou ILUOP) en données électroniques géoréférencées qui seraient intégrées à la base de données existante du SIG relative au projet des connaissances traditionnelles de Naonaiyaotit de l’Association inuite du Kitikmeot. Les données intégrées devaient ensuite être utilisées en tant qu’outil de prise de décision pour la gestion des terres de l’Association inuite du Kitikmeot, dans le cadre du système d’intégration de la gestion des ressources établi selon l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, et en tant qu’outil d’enseignement précieux démontrant la vivacité culturelle et l’histoire des Inuits du Kitikmeot. Au début des années 1970, une quantité importante de données de l’Inuit Qaujimajatuqangit (ou connaissances traditionnelles des Inuits) ont été recueillies dans la région de Kitikmeot, dans le cadre d’un projet intitulé « Inuit Land Use and Occupancy Project » (ILUOP) [projet sur l’utilisation et l’occupation des terres par les Inuits]. L’ILUOP fournissait des données de référence sans précédent permettant de détecter, de quantifier et de surveiller l’état d’utilisation des terres inuites et les changements qui se produisaient. Les bases de données géoréférencées sur les connaissances traditionnelles offrent aux Inuits la possibilité de présenter leurs propres renseignements de manière éclairée et en temps opportuns. Ils peuvent ainsi participer aux processus de prise de décision associés à l’exploitation des terres.

Tâches du projet :

  • Évaluer la quantité, la qualité et l'état des données de l'ILUOP pour la région de Kitikmeot.
  • Élaborer un plan permettant de traiter et de classer les données de l'ILUOP dans le cadre de leur intégration à la base de données sur les connaissances traditionnelles de l'Association inuite du Kitikmeot.
  • Numériser, géoréférencer et intégrer les données de l'ILUOP à la base de données sur les connaissances traditionnelles de l'Association inuite du Kitikmeot.
Renseignements supplémentaires :

LU04 Titre : Améliorer l’accès aux renseignements de surveillance du Nunavut à l’aide de la base de données du Nunavut

Thème faisant l’objet de la surveillance : activités/surveillance de l’utilisation des terres et de l’eau

Responsable du projet : Université de Calgary

Description du projet : 2013-2014; terminée

Description du projet :

Le projet visait à mettre à jour la conception du site Web de la base de données du Nunavut (www.aina.ucalgary.ca/ned) en ajoutant 1 000 dossiers sur la base des licences et permis de recherche manquants délivrés au Nunavut entre 2010 et 2013 et en veillant à inclure dans la base de données 100 publications issues des programmes de surveillance établis au Nunavut, notamment celles identifiées ou financées par le Plan de surveillance générale du Nunavut (PSGN). La base de données du Nunavut offre un accès à des renseignements concernant le Nunavut. Elle est accessible gratuitement en ligne pour le gouvernement, l’industrie, les chercheurs, les organismes sans but lucratif, les Nunavummiuts et le grand public. Elle contient la description de 8 700 projets de recherche menés au Nunavut entre 1974 et 2009, ainsi que la description de publications issues de projets de surveillance. L’objectif de l’Institut arctique de l’Amérique du Nord était de mobiliser les Inuits et les autres populations du Nord dans le cadre du projet en collaborant avec des organismes nunavummiuts, afin d’obtenir des publications et des renseignements pertinents pour la base de données.

Tâches du projet :

  • Fournir un seul emplacement gratuit et facilement accessible en ligne, permettant de trouver la description des projets de recherche et les publications de surveillance du Nunavut.
  • Améliorer l'accès des Nunavummiuts et des décideurs aux renseignements sur les projets de recherche et aux publications de surveillance du Nunavut.
  • Améliorer la diffusion des renseignements de surveillance du Nunavut auprès des publics scientifiques, réglementaires et communautaires.
  • Aider à identifier les lacunes en matière de surveillance en fournissant une vue d'ensemble des projets de recherche antérieurs et actuels.
  • Aider les chercheurs et les organisations à coordonner leurs travaux en les aidant à identifier les initiatives antérieures et actuelles de surveillance du Nunavut correspondant à leurs propres travaux de recherche.
  • Améliorer le partage des connaissances entre les détenteurs de l'Inuit Qaujimajatuqangit et les scientifiques en proposant un espace permettant d'accéder à chacune de leurs publications.
Renseignements supplémentaires :

LU05 Titre : Initiative de cartographie des projets passés, en cours ou à prévoir dans un avenir raisonnable

Thème faisant l’objet de la surveillance : activités/surveillance de l’utilisation des terres et de l’eau

Responsable du projet : Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions (CNER)

Description du projet : 2011-2014; terminée

Description du projet :

Ce projet visait à combler une lacune relevée concernant la disponibilité et l’accessibilité des renseignements sur les exploitations passées et en cours atteignant le seuil d’évaluation environnementale dans la région du Nunavut. Conformément à l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions (CNER) a pour mandat d’évaluer les effets potentiels des projets de mise en valeur proposés dans la région du Nunavut, afin de déterminer si la poursuite des projets de mise en valeur doit être autorisée et, le cas échéant, recommander des mesures d’atténuation propres aux projets, qu’il conviendrait d’appliquer aux activités en question par l’intermédiaire d’autorisations restant à délivrer.

La CNER a proposé de créer une base de données et une application de cartographie interactives afin d’indiquer les endroits concernés par des cas ou des propositions d’utilisation différente des terres par rapport à des projets d’exploitation du Nord canadien passés, en cours et à prévoir dans un avenir raisonnable. L’outil devait également indiquer si des autorisations avaient été émises et les conditions associées à ces autorisations, de même qu’il devait offrir un accès aux résultats de surveillance des projets par une interaction avec le registre public en ligne de la CNER.

Renseignements supplémentaires :

LU07 Titre : Appuyer le Plan de surveillance générale du Nunavut à l’aide du Réseau canadien de données polaires

Thème faisant l’objet de la surveillance : activités de surveillance de l’utilisation des terres et des eaux, mise en valeur des ressources

Responsable du projet : Réseau canadien de données polaires, Réseau canadien d’information sur la cryosphère de l’Université de Waterloo, Bibliothèques universitaires de l’Alberta, Conseil des bibliothèques universitaires de l’Ontario

Description du projet : 2013-2016; en cours

Description du projet :

Ce projet devrait faciliter la collaboration entre le Réseau canadien des données polaires et le Programme de surveillance générale du Nunavut (PSGN) en vue de soutenir la gestion des données. Le Réseau canadien des données polaires propose des services d’accès et de stockage à long terme aux institutions et aux programmes canadiens intéressés par les données sur les recherches polaires. Au cours des dernières années, le Réseau canadien des données polaires a fourni des services de planification et d’infrastructure de gestion des données aux programmes de l’Année polaire internationale (API) et de la Station de recherche du Canada dans l’Extrême-Arctique (SRCEA); de plus, il soutient actuellement le programme d’évaluation environnementale régionale de Beaufort et le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord d’Affaires autochtones et du Nord Canada.

Tâches du projet :

  • Produire un inventaire des métadonnées et des ensembles de données issus des projets financés par le PSGN depuis 2010, y compris les renseignements suivants : rapports annuels, résultats des projets, noms des fichiers de données, emplacements des fichiers de données, descriptions de la structure des enregistrements de données et notes de traitement des données.
  • En fonction des résultats de l'inventaire des projets et en étroite collaboration avec le PSGN, élaborer un plan de travail afin d'intégrer les métadonnées et les ensembles de données de projets du PSGN au dépôt de données du Réseau canadien des données polaires.
  • Coordonner les possibilités d'aborder les processus de planification de la gestion des données pour les projets et de discuter de leur usage avec le personnel du PSGN et les bénéficiaires des financements.
  • Rédiger un rapport de fin d'année sur les activités, permettant de résumer les activités de l'équipe de projet, de créer un guide pour la mise en œuvre future de la gestion complète des données, de recommander des modifications ou des améliorations au modèle de rapport du PSGN et de fournir des renseignements concernant les prochaines étapes de gestion des données de projets du PSGN.
Renseignements supplémentaires :

LU11 Titre : Intégration d’un système d’information sur la surveillance de l’eau dans le système de gestion de l’utilisation des terres et des eaux de la KIA

Thème faisant l’objet de la surveillance : activités/surveillance de l’utilisation des terres et de l’eau

Responsable du projet : Association inuite du Kivalliq

Description du projet : 2011-2012, 2014-2016

Description du projet :

Le principal objectif de ce projet était de mettre à jour le système de délivrance de permis dans le cadre de la gestion de l’utilisation des terres et des eaux, ainsi que d’élaborer un nouveau système d’information sur la surveillance de la qualité de l’eau. Ce système devait fournir des renseignements sur les conditions liées à la qualité de l’eau dans le temps, gérer les données d’une manière plus efficace, réaliser une analyse spatiale des effets des activités d’utilisation des terres sur l’eau et surveiller les changements importants qui surviennent dans la qualité et le débit de l’eau. L’eau est un élément crucial dans tout écosystème et une partie essentielle du mode de vie traditionnel autochtone. L’exploration minérale se développant dans la région du Kivalliq, il est important d’évaluer les conditions liées à la quantité d’eau et à sa qualité dans toutes les phases d’exploitation minière (à savoir l’exploration, l’exploitation/la production et la mise hors service) afin de défendre les droits de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, selon lesquels la qualité de l’eau qui traverse les terres inuites, sa quantité et son débit ne doivent pas être affectés de manière significative. Le financement initial a débouché sur la conceptualisation du « programme de surveillance des effets cumulatifs dans le bassin de Baker Lake ».

Le financement pour la période allant de 2014 à 2016 permet à l’Association inuite du Kivalliq de jouer un rôle central en tant que partenaire dans ce programme désormais appelé Inu’tuti. Il s’agit d’une initiative menée en collaboration avec Affaires autochtones et du Nord Canada (Ressources en eau, Bureau régional du Nunavut), l’Office des eaux du Nunavut et le PSGN, ainsi que d’autres partenaires et participants. L’Association inuite du Kivalliq a joué un rôle déterminant dans l’intégration des connaissances traditionnelles des Inuits à la conception du projet. Elle est impliquée dans le développement et la gestion de la surveillance communautaire et continuera à encourager la participation continue des collectivités dans l’interprétation des données et l’analyse des effets cumulatifs.

Renseignements supplémentaires :

LU12 Titre : Cartographie de l’utilisation et de l’occupation

Thème faisant l’objet de la surveillance : activités/utilisation des terres et de l’eau

Responsable du projet : Commission d’établissement du Nunavut

Description du projet : 2010-2011; terminée

Description du projet :

Ce projet visait à établir la cartographie de l’utilisation et de l’occupation des terres dans toutes les collectivités du Nunavut, afin de fournir des renseignements sur l’utilisation des terres par les collectivités de mémoire d’homme. La collecte des données cartographiques de l’utilisation et de l’occupation rend l’information accessible à l’échelle des collectivités et la transforme en un outil de surveillance générale et de prise de décision puissant et uniforme sur l’ensemble du territoire. Les renseignements cartographiques issus des entretiens ont été recueillis sur des cartes topographiques papier à l’échelle 1/250 000 afin d’assurer l’uniformité. Les cartes en version papier ont été numérisées par la Commission d’établissement du Nunavut et les images correspondantes ont été numérisées en données vectorielles dans le système d’information géographique (SIG).

La Commission d’établissement du Nunavut est établie dans le cadre de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut afin d’élaborer des plans d’utilisation des terres permettant la conservation, la mise en valeur et l’utilisation des terres. La Commission d’établissement du Nunavut étant un partenaire clé du PSGN, l’investissement visait à renforcer les efforts généraux de la Commission dans le cadre du processus d’aménagement du territoire, en permettant à la Commission de mener à bien ce projet dans des délais opportuns par rapport aux projets simultanés d’aménagement du territoire. Ces renseignements constituent une aide précieuse dans le processus d’aménagement du territoire, qui contribue lui-même à la création d’évaluations utiles concernant l’utilisation et l’occupation des terres dans l’avenir, à travers la surveillance.

Renseignements supplémentaires :
Date de modification :