Programme de surveillance des effets cumulatifs dans le bassin de Baker Lake

Le programme de surveillance du bassin hydrographique de Baker Lake est un partenariat entre le PSGN, la Division des ressources hydriques du Nunavut d'Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) et l'association inuite de Kivalliq (KIA). Le programme, lancé en 2014, vise à établir une stratégie de gestion du bassin hydrographique. Cette dernière consistera en l'élaboration d'un programme de surveillance à long terme visant à déterminer les effets cumulatifs et les moyens d'atténuer l'incidence du développement croissant de la région sur l'environnement. Le cadre et le programme préliminaire de surveillance régionale du bassin hydrographique ont été mis au point en 2013. La première étape du programme préliminaire se concentre sur le démarrage et le fonctionnement d'un programme de surveillance utilisant à la fois les connaissances issues de la science occidentale et le savoir traditionnel des Inuits (Qaujimajatuqangit inuit).

L'atelier de travail sur les indicateurs du bassin de Baker Lake, tenu en septembre 2014, a réuni une grande diversité d'intervenants de la région de Baker Lake et était axé sur les aspects scientifiques du programme de surveillance. La prise en compte du rôle des connaissances traditionnelles des Inuits dans le programme de surveillance aquatique sera abordée dans un atelier de travail ultérieur.

À la suite de l'atelier de travail sur les indicateurs du bassin de Baker Lake, qui s'est tenu en septembre 2014, les travaux s'articuleront, en 2015-2016, autour de l'élaboration d'un sous-programme sur les connaissances traditionnelles des Inuits qui comportera des consultations auprès des collectivités et un atelier sur les connaissances traditionnelles des Inuits, prévu en 2016.

Date de modification :